Freaks Karnaval #3 au Glaz'Art

On nous a invité !

Le Glaz'Art, c'est une salle (et une association pour la gèrer) parisienne, qui fait du culturel pluri-disciplinaire, musical notamment. Le "Freaks Karnaval", c'est une soirée organisée tous les mois à Glaz'Art, avec des lives, des sets, et un thème : le Pull Moche pour cette 3ème édition.

Des fursuiters (allemands et français) ayant été repérés à "Tracks - les 10 ans chez Agnès B", la programmation du Glaz'Art nous a invité à venir, avec nos poils, à ce Freaks Karnaval.

Nous(10 fursuiters venant de France, d'Allemagne et de Belgique ; ainsi que nos accompagnateurs, qui ont eu fort à faire) avons été chaleureusement acceuillis par l'équipe du Glaz'Art, dans une loge très bien, avec un repas indien délicieux avant, et à boire pendant. Le public de la soirée changeait de nos habituelles familles du dimanche, et on se demandait un peu quelles seraient les réactions, mais ça c'est très bien passé, les gens étaient tous souriants et content de nous voir.

Les conditions étant un peu difficile niveau chaleur et visibilité, on est sorti que 45 minutes, danser un peu avec le public, et faire quelques photos après. Quelques acharnés y sont retournés, surtout un, pour aller danser sur de la acid-house avec ses néons dans une cage.



Les autres photos de la soirée

La video de Glaz'Art

La video de BBF

Sortie à Marly-le-Roi

Seulement 2 mois de retard, yay, le prochain, je l'écris 1 semaine en avance !

Invité à l'anniversaire de Djem, qui a prévu pour l'occasion de nous faire visiter le parc de Marly le Roi. Très joli parc, énorme, et comme il faisait très très très beau, pleins de gens dedans.

Il faisait tellement beau qu'on avait trop chaud en T-Shirt, heureusement, les poils ça tiens au frais. Ah, tiens, en fait, non. Ce fut donc une sortie en mouvement, pour faire de l'air dans les poils, et en quête de LE courant d'air qui permet de s'arrêter de marcher 2 minutes.




Collapse )

A part cette climatologie fursuiter-unfriendly, un très chouette sortie, et pleins de belles photos

Meerkat manor dance 4 - Easter edition (like totally bilingual, yeah !)

Une entrée avec seulement 3 mois de retard, je m'améliore !

Soirée dans un cadre privé : RER, un coin perdu de banlieue parisenne, un acceuil chaleureux, une maison décorée à base de suricates, des gens qui parlent pleins de langues, un garage du fond du jardin, un laser, un bidule gonflable, une machine à fumée, des fursuiters, de la musique, des ventilateurs, de la musique, de l'eau, de la musique, du powerade, de la musique, un canapé clic-clac porn-star, dodo, un café, les histoires de renard bleu, retour en RER.

Et par dessus tout ça, une sensation grisante, difficile à définir, quand on est une peluche géante en train de danser au milieu d'autres peluches géantes, un genre d'euphorie, comme si on portait le même sourire que celui de son personnage. Un peu la même sensation que sur un dance-floor de teuf trance, sans que la musique y soit pour autant.

Je ne sais pas si j'en ai trop pris, trop priiiiis ! Mais c'était bien.

Les preuves de l'indicible !

Bruxelles Furmeet v2.0

Une entrée de journal avec 4 mois de retard, oups.

Le 08/02/2008 donc, première sortie de Classe Internationale pour Cabot, à Bruxelles, capitale des États Unis de Belgique. Première visite dans cette chouette ville pour moi aussi. Le voyage Paris-Bruxelles (oui, je suis devenu un Breton de Paris, comme on dit) se passe bien, en Thalys, qui accepte une limite de taille de bagage de 90cm, la malle de Cabot en fait 89,9. Youpie, voyage en 1h20 à 300km/h et pas en TER. Arrivé à Bruxelles, on m'informe que la ville est dotée de transports en communs très bien, que d'ailleurs on va prendre, en l'occurence un tram. Un joli tram rouge et jaune, très ancien visiblement, et j'aime les vielles machines. Sauf que là, il y a une barre de métal au milieu de la porte. Comme une porte, mais avec une barre au milieu, en métal. La malle qui avait sans problème voyagé à 300 km/h ne pourra pas passer dans le tortillard urbain. Je remercie donc fawksbeaumont, son permis de conduire et son coffre de voiture, de me dépanner.

Le lendemain, sortie au Parc du Cinquantenaire (de la création de la Belgique). Le parc est très beau, de la verdure et des monuments, le tout sous un soleil radieux, et une température assez basse, l'idéal du fursuiter en somme. Il y a des gens à distraire, de tous ages et parlant pleins de langues. Pas de problèmes pour nous, qui mimons en silence. Les poils, c'est une langue universelle ! La sortie se passe très bien, avec quelques moments très chouettes :



Des français, des belges, des anglais, des hollandais, avec plus ou moins de poils.

Collapse )

L'intégralité des photos est là

Première sortie de Cabot !

Il ne pleut pas sur le technopôle Brest-Iroise, juste un poil gris. Et justement, il est temps de sortir le gros tas de poils noir et blanc.






Collapse )

Conclusion : c'est chaud, une fursuit ! Mais ça se comprend. Le nom "Cabot" sur le nonos accroché au collier est bien pratique pour répondre à la question "Mais c'est qui ?". Pas mal de gens sont impressionnés au premier abord, et ça n'est pas toujours simple d'interagir avec eux sans qu'ils restent 3 mètres en retrait. Mais c'est génial d'entendre rire et voir sourire jusqu'aux oreilles les gens qu'on croise.